Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  • Tome 21Tome 21
  • Tome 20Tome 20
  • Tome 19Tome 19
  • Tome 18Tome 18
  • Tome 17Tome 17
  • Tome 16Tome 16
  • Tome 15Tome 15
  • Tome 14Tome 14
  • Tome 13Tome 13
  • Tome 12Tome 12
  • Tome 11Tome 11
  • Tome 10Tome 10
  • Tome 9Tome 9
  • Tome 8Tome 8
  • Tome 7Tome 7
  • Tome 6Tome 6
  • Tome 5Tome 5
  • Tome 4Tome 4
  • Tome 3Tome 3
  • Tome 2Tome 2
  • Tome 1Tome 1

XIII History – le site de référence de la série XIII

Un doute sur la chronologie de l’histoire de XIII ? Reportez-vous à la rubrique les identités de XIII.

Vous ne vous souvenez plus qui est la fille du général Carrington ? Normal avec plus de 150 personnages à connaître… Consultez la rubrique Personnages.

Bref, une question sur la série vous taraude venez vérifier sur XIII History !

Bientôt de nouvelles rubriques avec l’organigramme du Complot des XX et le dossier XIII et les femmes.

Bonne lecture !

  • PersonnageTome 5
  • PersonnageTome 4
  • PersonnageTome 3
  • PersonnageTome 2
  • PersonnageTome 1

XIII Mystery

XIII, c’est une galerie de plus de 150 personnages tous plus captivants, plus attachants, plus intrigants, les uns que les autres. Alliés ou ennemis de XIII, simples rencontres ou personnages récurrents, ils marquent les lecteurs par leur caractère unique.

La collection XIII Mystery permet d'explorer leur passé, leurs secrets et de dénouer certaines intrigues. Sous la direction de Jean Van Hamme, un nouveau tandem scénariste-dessinateur s'attaque à chaque personnage... Les albums racontent tous une histoire complète, centrée sur un personnage clé, et apportent un éclairage nouveau sur la série pour en rendre une nouvelle lecture encore plus passionnante.

  • PersonnageJessica
  • PersonnageKim
  • PersonnageAmos
  • PersonnageArmand De Préseau
  • PersonnageBetty
  • PersonnageCarrington
  • PersonnageFelicity
  • PersonnageFrank Giordino
  • PersonnageIrina Svetlanova
  • PersonnageJones
  • PersonnageSean Mullway
  • PersonnageSheridan

Les personnages

En près de 30 ans et 21 albums, la série XIII a vu naître plus de 150 personnages.

XIII, Jones, Carrington, Amos, Armand, Betty, la Mangouste, Irina sont les plus célèbres... Mais la série est un vivier inépuisable de forts caractères.

Partenaire au long cours ou rencontre fugace, chacun de ces personnages apporte à l’épopée de XIII une dimension supplémentaire et une richesse inégalée dans le monde de la BD. Tous contribuent à faire de cette saga le plus grand thriller réaliste de notre époque.

Vous retrouverez dans cette rubrique les fiches biographiques des principaux personnages de la série. Cela vous permettra de vous replonger au cœur de l’intrigue ou de retrouver un détail perdu. N’hésitez pas à poster vos proposition pour modifier ou compléter ces fiches ! Ou à ajouter un personnage.

  • PersonnageAllan Smith
  • PersonnageHugh Mitchell
  • PersonnageJake Shelton
  • PersonnageJason Fly
  • PersonnageJason Mac Lane
  • PersonnageJason Mullway
  • PersonnageJed Olsen
  • PersonnageKarl Meredith
  • PersonnageKelly Brian
  • PersonnageSeamus O'Neil'
  • PersonnageRosstaner
  • PersonnageReginald Wesson
  • PersonnageSteve Rowland

XIII : ses différentes identités.

Ténébreux, séducteur, rompu aux coulisses des grands complots internationaux, XIII aime l'action et l'aventure hollywoodienne.

Tatoué sur la clavicule, cet amnésique parle couramment anglais et espagnol. Au cœur de la plus terrifiante machination du XXe siècle, XIII voyage d'une identité à l'autre, la mort aux trousses. Depuis sa première apparition sur une plage déserte en 1984, il a changé plus de treize fois de nom.

Tantôt pour se rapprocher de son vrai nom, tantôt pour échapper à ses ennemis. La balle qui lui a traversé la tête l'empêche de savoir s'il est Jason Fly, Steve Rowland, Jake Shelton, Ross Tanner, Kelly Brian, Karl Meredith... ou l'une des multiples identités sous lesquelles il brouille les pistes biographiques.

Amos

Issu d’une famille de colons juifs d’origine tchèque (son deuxième prénom est Wenceslas), Samuel Amos est né en Palestine en 1927. Dès l’âge de quinze ans, il rejoint le Groupe Stern, ramification dissidente de l’Irgoun dont le but est de lutter contre l’occupation britannique par le terrorisme et dont l’un des chefs est un certain Menahem Begin, futur premier ministre de l’état d’Israël. Le jeune Samuel se fait remarquer par son audace et participe à presque tous les coups de main du Groupe, notamment l’attentat manqué contre le gouverneur de Palestine Mac Michaël en août 44. Arrêté et emprisonné par les Anglais, il ne doit qu’à son jeune âge de ne pas être fusillé. Libéré en 46, il s’engage dans la Haganah, l’armée juive semi-régulière sous contrôle britannique, où il est affecté comme lieutenant aux Palmakh, les unités de commandos. Au lendemain de la création de l’état d’Israël et du départ des Britanniques, le 5 mai 1948, éclate la première guerre israélo-arabe. A la tête de ses commandos, Amos s’infiltre derrière les lignes ennemies, causant d’énormes dégâts aux réserves logistiques de l’adversaire. Nommé capitaine, il est grièvement blessé dans les derniers jours du conflit, en octobre 48. On l’ampute du bras gauche. Il n’a alors que 21 ans. Rétabli, il reste dans l’armée et y trouve sa véritable vocation en participant à la création du Mossad, les services secrets israéliens, décidée par Ben Gourion en 53. Nommé commandant, il y reste trois ans, jusqu’au conflit provoqué par la nationalisation du Canal de Suez par Nasser en 56. Désavoué par le général Moshe Dayan qui lui reproche ses sentiments pro-américains, Amos démissionne du Mossad et de l’armée, quitte Israël et émigre vers les Etats-Unis. Il y est accueilli à bras ouverts par les responsables de la CIA qui le connaissent de réputation. Il y passe cinq ans dans la section Moyen-Orient, puis, ayant obtenu la nationalité américaine, passe aux services de renseignements de l’armée de Terre qu’il contribue à réorganiser de fond en comble. Ayant pu conserver son grade antérieur, il est nommé major en 67 et lieutenant-colonel en 72. En 77, il est appelé comme conseiller à la Maison Blanche par l’administration Carter qui prépare les accords de Camp David.

Libéré de cette fonction par la victoire de Reagan sur Carter en 80, il démissionne de l’armée avec le grade de colonel et, après un bref passage à la NSA (National Security Agency), entre au FBI où, en plein traumatisme irano-libyen, il prend la direction du département de lutte anti-terroriste. C’est là que le juge Allenby ira le chercher pour le nommer à la tête d’un service spécial chargé de mener sur le terrain l’enquête sur l’assassinat du président Sheridan.

C’est donc Amos qui, le premier (si l’on excepte la Mangouste), mettra la main sur XIII qu’il soupçonnait alors d’être le meurtrier. C’est Amos qui, passant outre aux conclusions de l’enquête officielle, découvrira l’existence de la Conspiration des XX. Et c’est encore lui qui identifiera son propre patron, le juge Allenby, comme l’un des chefs de la dite conspiration. Grièvement blessé par les tueurs de la Mangouste, le colonel, aujourd’hui à la retraite, participe activement, par son témoignage, au “procès” télévisé de Wally Sheridan.

Une fois son devoir accompli, Amos prend du recul mais reste dans l’ombre de XIII et n’hésite pas à lui donner un coup de main ou à faire jouer ses relations pour ouvrir des portes à notre amnésique. Au cours d’une dernière mission, le colonel Amos est abattu par un tueur de Frank Giordino alors qu’il aidait XIII à retrouver une des trois fameuses montres d’argent.